LE JEÛNE

INDICATIONS & EFFETS

Le jeûne dit ‘diététique’ proposé dans les stages ‘EKKILIBRE(s)’ est un jeûne de prévention et d’amélioration de la santé.

Il s’adresse à des adultes sans problème de santé grave, soucieux d’améliorer leur condition physique et de faire une pause. 

Ce jeûne concerne les gens en situation d'excès : surpoids et petites pathologies dites ‘de surcharge' (hypertension, hypercholestérolémie, excès de triglycérides, diabète de type 2).

Il s’adresse aussi à ceux qui sont en situation de stress, s'ils n'ont pas encore atteint le stade d'épuisement.

Le jeûne a avant tout un effet de détoxination.

Notre alimentation trop abondante, trop riche et souvent de faible valeur nutritive ou construite sur de mauvaises associations alimentaires, la pollution ambiante, l’exposition aux divers agents chimiques, mais aussi le fonctionnement métabolique du corps, ainsi que l’exposition prolongée au stress ou surmenage, apportent ou produisent des déchets toxiques que le jeûne va permettre d’éliminer, tout en accélérant la régénération cellulaire.

On retrouve sa vitalité, les défenses immunitaires sont réactivées, les manifestations inflammatoires s’estompent ou disparaissent.

 

Le jeûne permet une perte de poids lorsque celui-ci est trop important.

C’est en puisant dans ses réserves de graisse que le corps s’auto-nourrit pendant le jeûne. [pas de saut de ligne]

La perte de poids, et principalement de masse graisseuse, est nette : environ 5 à 10 % du poids de départ pour les personnes en surpoids.

Attention : le jeûne n’est qu’un ‘starter’ de l’amincissement.

Il devra être suivi d’une réelle prise de conscience et mise en pratique d’une nouvelle hygiène de vie, accompagnées d’une réflexion sur les raisons profondes de ce surpoids.

Les réunions sur l’alimentation de santé proposées pendant le stage vous donneront des outils pour pérenniser la perte de poids et éviter un effet rebond.

Le jeûne a aussi un effet de recentrage individuel.

A la veille de décisions importantes, de choix à faire, jeûner donne une perception plus clairvoyante des enjeux comme des freins et permet souvent de clarifier des situations que l’on pensait insolubles.

TYPES DE JEÛNE

Jeûne Buchinger : une petite dose de jus de fruit dilué s’ajoute au jeûne hydrique. C’est l’option recommandée pour les personnes n’ayant jamais jeûné, ou après une période d’excès (alimentation, stress, surmenage, tous facteurs augmentant le niveau toxémique). Cette méthode permet un vécu du jeûne plus confortable, par une détoxination en douceur, en évitant ou réduisant ce que l’on appelle les ‘crises curatives’, qui sont des symptômes parfois désagréables d’un important travail de votre foie (principalement maux de tête et nausées).

Jeûne hydrique : eau et infusions en abondance tout au long de la journée, bouillon de légumes filtré le soir.

Indications :

Concerne les gens en situation d'excès : surpoids, petites pathologies dites de surcharge' : hypertension, hypercholestérolémie, excès de triglycérides, diabète de type 2 (non insulino-dépendant).

S'adresse aussi aux gens en situation de stress, à condition qu'ils n'aient pas encore atteint un stade d'épuisement total. En ce cas, il faudra suivre la session dans une des options 'détox'.

 

La bascule entre les deux types de jeûne (Buchinger ou hydrique) peut se faire à volonté en cours de stage selon votre ressenti.

 

© 2018 by Ekkilibre(s)